Auteur Message
Gladstone
Grand ami du forumInscrit le: 11 Jan 2007
Messages: 597
MessagePosté le: Dim Mai 13, 2007 12:11 pm Sujet du message: Commission Connaissance du Cosmos (deuxième édition) Répondre en citant

Cette Commission vous le savez maintenant est à la fois un concours et le moyen de réunir des connaissances sur notre univers en vue de rédiger un article de l’Encyclopedia Galactica. Ce projet vise donc non seulement à décerner des prix, mais aussi de contribuer à une meilleure connaissance du cosmos, de renforcer les liens entre les Sénateurs.

Le thème retenu pour cette édition est:

La Flore du Cosmos

La Commission est ouverte pour une période de deux semaines à compter d’aujourd’hui.

Règles du Concours :

1) Forme: la forme de la participation est laissée libre, reportage, article d’encyclopédie, récit de voyage, tant que le sujet principal reste la Flore du Cosmos.

2) Langues autorisées: toutes les langues Glactiques sont autorisées, cependant sachez que le Jury est sensible aux afforts de présentation et préfère le G3C ou le Galactique 7.

3) Style et présentation: les efforts dans les domaines des illustrations, de l’humour, de l’originalité seront encouragés.

4) Prix: Trois prix seront accordés

a) Le prix Gladstone, doté de 10 000 or, est décerné par le Président Gladstone

b) le prix Libertat, décerné par le Commissaire Sénatorial, lui aussi doté de 10 000 or.

c) le prix du public, décerné à l’issu d’un vote et doté de 15 000 or.

d) Enfin les autres participants sélectionnés recevront pour leur participation la prime accordée à tous les participants actifs au forum soit 2500 or. Attention, pour que cette prime soit accordée chaque participation doit être validée par le Commissaire, ceci pour éviter qu’une participation indigente ne se transforme en réalité en rente…

et tous verront leur création entrer à la Bibliothèque dans un article de l’Encyclopedia Galactica.

5) Attention le Commissaire se réserve le droit de refuser les contributions qui ne correspondent pas aux contraintes données par le réglement ou qui contreviennent à la dignité d’une telle entreprise.

Sénateurs, la Commission est ouverte, à vos plumes !

Dernière édition par Gladstone le Dim Mai 13, 2007 4:48 pm; édité 1 fois

Revenir en haut de page
Shamballeau
Grand ami du forum
Inscrit le: 28 Avr 2007
Messages: 371
MessagePosté le: Dim Mai 13, 2007 1:30 pm Sujet du message: Répondre en citant

Ah la belle nouvelle ! Smile
C’est vrai que l’ensemble des intéressés devait s’attendre à ce genre de sujet.
On a jusqu’à quand ? Ben oui, il faut commencer à réfléchir au sujet avant de se lancer Wink
Revenir en haut de page
Zephyr
Petit nouveauInscrit le: 08 Mai 2007
Messages: 2
MessagePosté le: Dim Mai 13, 2007 3:58 pm Sujet du message: Répondre en citant

Azgard Rozus
23 lunes et 13 jours de détention
Prisonnier des Hordes Frénétiques,
Les lettres de sang sont le seul moyen de vous faire par de ma captivité au sein du peuple des Frénétiques. Je ne suis libre d’aucun de mes mouvements, j’écris ces quelques lignes dans l’espoir que mon peuple les trouve afin de vaincre, dans cette guerre sans merci.Je pense avoir trouvé d’où provient cette force incroyable qui leur a valu tant de victoires.
Ce peuple étrange cultive une herbe appelée la Fren (prononcée Frenne), il l’a consomme sous deux formes, la plante mature peut-être mâchée ou encore fumée à l’aide d’un aïttaï (sorte de pipe). La Fren se compose d’une longue tige bleue et de 17 feuilles a couleurs variables suivant l’état d’évolution de la plante.Les Hordes Frénétiques en consomment de grandes quantités, dans un premier temps elle donne un effet euphorisant, mais là n’est pas son seul pouvoir.
Les guerriers Frénétiques en ingurgitent chaque heure, chaque jour, chaque lune… ils sont alors plongés dans un état second qui décuple leur force, leur capacité de stratège, ils paraissent comme non réceptif à la douleur.Je ne connais pas les lieux où l’on trouve la Fren, ni comment elle est cultivée, mes lunes de détention ne m’ont pas permis d’en connaître plus. Nous sillonnons constamment les routes, le nom de horde vient du fait que leurs guerriers sont nomades, je ne sais pas pourquoi ils me gardent en vie… l’espoir s’est envolé… mes dernières gouttes de sang serviront peut-être mon peuple…

Message retrouvé sur les guenilles du dernier spécimen des Suz, dans la région de Fcher.
Conservé dans le Grand Temple des Archives.

Archimède,
Grand Maître Archiviste Frénétique.
_________________
Zéphyr, le souffle de la mort

Revenir en haut de page
Vendetta
Grand ami du forum
Inscrit le: 08 Mai 2007
Messages: 250
MessagePosté le: Dim Mai 13, 2007 5:04 pm Sujet du message: Répondre en citant

Extrait du dictionnaire abrégé des formes biologiques Thylyniennes

Spyro-cactus :

La planète Thylyne est acide sur environ 80% de sa surface. Les formes de vie qui y résident sont pour la plupart adaptées à l’acidité.

Le Spyro-cactus fait exception. Au lieu de s’adapter à son milieu ambiant, le Spyro-cactus est une plante qui se “défend” en permanence contre l’acidité. Cette plante survit malgré l’acidité ambiante et non grâce à l’acidité ! Il renouvelle quotidiennement une couche métallique pour protéger sa partie organique.
Le Spryro-cactus est resté pendant longtemps une énigme pour nos biologistes.

Les biologistes ont longtemps observé le phénomène sans comprendre comment le Spyro-cactus renouvelait sa carapace ni surtout à partir de quelle source d’énergie il parvenait à survivre.

Une fois de plus, c’est un accident qui est à l’origine de la découverte de ce mystère. Jill Quentin, biologiste sans expérience, était partie observer les Spyro-cactus sans avoir consulté les météorologues. C’est habituellement une erreur mortelle sur Thylyne et elle n’aurait jamais survécu si son sujet d’étude avait été le Klige ou le Moilk. Les orages magnétiques sont terribles sur Thylyne et Jill Quentin se trouva prise au piège. Elle se maudissait de son incroyable imprudence quand elle remarqua ce que personne d’autre n’aurait pu remarquer :

Les Spyro-cactus se nourrissent de la foudre !
Il attire la foudre et stocke son énergie pour renouveler sa carapace.

En restant proche de ses sujet d’étude, elle put survivre à un orage qui a duré plus de trois jours standards. N’ayant rien de particulier à faire d’autres, elle observa et nota scrupuleusement les points d’impacts de la foudre sur les pointes du Spyro-cactus.

Depuis cette découverte, le Spyro-cactus est cultivé en grand nombre dans des champs. Ils servent à circonscrire les effets des orages magnétiques et formeront sans doute dans une dizaine d’années les principaux éléments des boucliers troisième génération de nos vaisseaux.
_________________

La sagesse n’est que la perception de la juste limite.

Dernière édition par Vendetta le Lun Mai 21, 2007 11:46 pm; édité 7 fois

Revenir en haut de page
Deroxat
Petit nouveau
Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 15
Localisation: planète Moredda
MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 9:08 am Sujet du message: Répondre en citant

Le MARATH SAFYR MI PLANTE MI ANIMAL

L’origine géographique du MARATH SAFYR n’est pas certaine : plaines de Moredda centrale dans le secteur du lac Boïkal pour certains, région moyenne du fleuve Jaune pour d’autres, ou encore contreforts des tributs Domméniennes.

Qu’à de plus le MARATH SAFYR qui peut fasciner notre monde ?

La transformation en plante : La journée les MARATH SAFYR sont plantes

Les MARATH SAFYR sont un genre de la famille des Urticacées qui regroupe une trentaine d’espèces de plantes herbacées à feuilles velues.
Les poils contiennent de l’acide formique, de l’histamine, de l’acétylcholine et de la sérotonine qui irritent la peau à son contact. Ces poils ont à leur extrémité une pointe de silice qui permet de pénétrer la peau des animaux qui s’en approchent trop.

La transformation en animal: la nuit les MARATH SAFYR sont de redoutables prédateurs.

En effet, à la tombée de la lune noire, une métamorphose s’opère les MARATH SAFYR plante le jour deviennent animaux la nuit.

MARATH SAFYR ADULTE

Une créature gracieuse et élégante. Elle mesure entre 2m et 2m50 de hauteur, est généralement bipède, possède deux bras, une queue et cinq longs appendices dorsaux. Son sang est composé d’acide moléculaire.
Très peu d’études ont été menées sur la structure chimique de l’anatomie du MARATH SAFYR ce qui ouvre la voie à de nombreuses hypothèses. Depuis l’incident de 2122, on sait que sa peau est composée de couches polysacharrides qui se remplacent par un composé siliconé dans les environnement difficile.
Les théories sur la composition du sang du MARATH SAFYR laissent penser qu’il pourrait s’agir d’un mélange d’acides chlorhydriques et fluorhydriques. Le problème est que, même à des concentrations moléculaires, ce genre de mélange possède une réactivité nettement
inferieure aux effets constatés. Le sang serait donc un mélange plus complexe faisant probablement intervenir des proportions non negligeables d’enzymes. La capacité du sang à detruire la plupart des métaux suggère aussi la présence – outre celle des protons dissociés
– d’anions, ou d’anions complexes possédant un pouvoir oxydant très bas. Là encore, leur concentration devrait être élevée et ce genre de particules pourrait peut être également jouer un rôle dans la création d’ATP (les molécules d’energie) au même titre que l’oxygène.

Une théorie existe selon laquelle le sang du MARATH SAFYR jouerait le rôle d’un générateur de courant, ce qui là encore ferait entrer en jeu de nombreuses reactions mettant en jeu la dissociation d’acides puissants.

Les sens plus développés : en effet, tous les sens du MARATH SAFYR sont surdéveloppés. Il voit beaucoup mieux que quiconque la nuit. Il entend le moindre bruit en plus amplifié. .
C’est pourquoi les combats entre MARATH SAFYR sont très spectaculaires. Il est aussi plus rapide, plus vif. Il peut ainsi jouer avec sa proie en apparaissant et en disparaissant quand il le veut aux yeux de sa future victime.

Le pouvoir d’hypnotiser : c’est un don qu’ils ont qui peut s’apparenter à de la magie. Ils peuvent vous charmer en quelques secondes et se rendre maître de votre corps et de votre esprit.
_________________
représentant de la planète Moredda
co-dirigeant de l’alliance EIDOS
membre du PPPP
Forum du PPPP

 

Dernière édition par Deroxat le Jeu Mai 17, 2007 6:33 pm; édité 2 fois

Revenir en haut de page
Carestor
Modérateur
Modérateur
Inscrit le: 27 Fév 2007
Messages: 1826
Localisation: Vengika
MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 6:11 pm Sujet du message: Répondre en citant

Un scientifique s’avança dans la salle.

Bonjour, je me présente: Gera Tenate, je viens ici sur demande de Carestor Bredo pour vous présenter une espèce de notre planète: les menamenore.

Il demanda que l’on ammene le spécimen, il était recouvert d’une toile et en dessous tout bougeait ce qui provoqua quelque murmures chez les spectateurs.

Ne vous inquietez pas, cette plante est certe dangereuse mais dans un rayon de 4 mètres donc vous n’avez rien a craindre sauf les personnes du premier rang…

Tout ceux du premier rang partirent en courant se refugier dans le fond de la salle, la plante s’arreta de remuer en entendant les cris et on entendait un leger grognement sous la couverture.

Bon je vois qu’il est temps de vous présenter la “chose”.

Il enleva le voile et se recula aussitôt de 4 mètres. Il prit une longue tige qu’un homme était venu lui donner.

Bon commençons la description. Cette plante est très grande elle fait 5 mètres de haut et comme vous le voyez elle n’a pas de racines, ce qui est très étrange pour la plupart des peuples mais pas pour nous car voyez-vous sur notre planète tout est constitué de pierre et donc aucune racine ne peut s’infiltrer.
Passons maintenant a la tige, elle est très grosse et très solide mais aussi très lourde c’est pourquoi les plantes bougent le moins possible leur tête.
Passons mainenant a la tête.

Il entreprit de lui toucher la tête avec la tige mais elle la cassa aussitôt.

Euh… Bon alors sa tête est très solide, elle est composé de matériaux inconnu qui doivent se trouver dans les profondeurs et ce qui nous étonne le plus elle est constitué d’eau, ce qui est très rare sur notre planète mais passons je vous expliquerez tout ça dans le detail après. Alors revenons en a la description, comme toutes les plantes elle n’a pas d’yeux mais elle a une bouche avec des dents acérées ce qui en fait une plante bizarre. Je ne vous conseille pas de vous en approcher car si elle ne loupe pas son coup elle mange une abomination en un coup…

Toute l’assemblée commença a parler a l’idée de tuer des Abominations et même certains parlaient de bombardement de menamenore. Le scientique demanda le calme et reprit la parole.

Um um, je vais maintenant vous expliquer pourquoi nous avons besoin de cette plante pour survivre. Voyez-vous sur notre planète il n’y a pas d’eau, enfin seulement en très grande profondeur donc comme cette plante contient beaucoup d’eau nous les cultivons dans des enclos et oui pas des jardins, et après nous les imobilisons pour leurs prendre une grande partie de leur eau et ce qui rend cette plante encore plus incroyable c’est qu’elle contient des produits qui nettoient l’eau donc quand nous la sortons elle peut directement être but.

Le scientique ammena une grosse bouteille et des verres pour toute l’Assemblée.

Je vous est ramené l’eau qui vient de cette plante, elle est très bonne.

Toute l’Assemblée y gouta et plusieurs personnes firent un gros Uhmmmm.

J’ai terminé ma description et pour finir je vous informe que nous essayons de modifier les plantes génétiquement pour en avoir plusieurs sorte pour avoir de l’eau aromatisé tout de suite.

Je vous remercie de m’avoir écouté, maintenant je laisse la place aux autres.

Il dit aux personnes de rammener cette plante derrière et il alla s’asseoir a sa place attendant de voir les autres plantes.
_________________

Revenir en haut de page
Le VLag
Ami du forumInscrit le: 09 Mai 2007
Messages: 49
MessagePosté le: Mar Mai 15, 2007 8:51 pm Sujet du message: Répondre en citant

TRANSMISION DE LA SONDE ET 28:
Capitaine de corvette Mc Alister.
Mon seigneur Vlag, nous vennont de faire une découverte intérressante du coté du désert opus.Nous vennons de découvrir une plante que nous sommes dans l’impossibilité d’analysée ! tous nos capteurs déclarent forfait.Elle ne ressemble à aucune plante connu,
Cette plante est de couleure grise avec certaines nuances blanches, ce qui explique que nous ne l’ayons pas vu.
Elle se confond remarquablement bien avec son environnement.
Cette plante semble possédé quelques pouvoirs psychiques car à son contacte certain chercheurs sont devenus euphorique et incontrolable.Elle mesure environ trois métres de haut, en sondant le sol autour, nous nous somme apercut que ces racines descendent à plus de 200 métres dans le sol.

Nous ne pouvons en dire plus pour l’instant mais nous continuons nos recherche.
_________________
Membre de l’alliance “l’Ordre Obscur”

Revenir en haut de page
Piedalu
Grand ami du forum
Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 1682
Localisation: Québec, Canada, Planète Terre, Système solaire
MessagePosté le: Mer Mai 16, 2007 2:45 am Sujet du message: Répondre en citant

L’amphiglossier:

Arbre fruitier cultivé sur l’île d’Agronésia.

L’amphiglossier pousse naturellement sur Aquos, mais les techniques d’agriculture misent en place sur l’île d’Agronésia permettent de tirer le meilleur profit de la saveur des fruits.
L’amphiglossier donne des fruits juteux de couleur bleu-orangé, appelés amphiglosses, qui ont la particularité d’avoir un goût qui varie du sucré au salé en fonction des conditions climatiques dans lesquelles l’arbre est cultivé:

*Les arbres cultivés sous les serres du sud de l’île, dans un air très humide et une température relativement chaude de 30-35°C donnent des fruits au goût très sucré, avec une couleur tirant en majorité sur le orange.
*Les arbres cultivés à l’extérieur, dans le nord de l’île, où la température moyenne en été ne dépasse pas les 25°C, et avec un taux d’humidité faible de 30% (C’est le taux normal sur Aquos) donnent des fruits au goût salé avec une couleur plutôt bleue. On utilise les amphiglosses salés pour accompagner de nombreux plats en sauce ou agrémenter les viandes grillées en été.

Voici une petite recette à base d’amphiglosses:

 

Citation:
Recette de Tarte aux amphiglosses et au chocolat:

Il faut prendre soin de choisir des amphiglosses bien sucrés (on les reconnaît à leur couleur orangée) ainsi qu’un chocolat noir pas trop riche en cacao (55-60%).

Pour cette préparation, vous aurez besoin de:

  • 4 à 5 amphiglosses sucrés bien mûrs
  • 300g de pâte à tarte de type “brisée” ou “sablée”
  • 225g de chocolat noir
  • 75g de sucre en poudre
  • 1 gros oeuf
  • 3 jaunes d’oeuf
  • 150 de beurre fondu

Préparation:

  1. Préchauffez votre pyro-cuiseur à 180°C
  2. Beurrez un moule à tarte et déposez-y votre pâte. Faîtes précuire celle-ci pendant 15 minutes (préalablement piquée avec une piquette.)
  3. Préparez la ganache: Faîtes fondre le chocolat au bain-marie. Mélangez le sucre, l’oeuf et les jaunes avec un bulleur. Ajoutez-y le chocolat et le beurre fondu.
  4. Déposez des petits dés d’amphiglosses sur le fond de tarte et recouvrez de ganache.
  5. Faîtes chauffer 8 minutes dans le Pyro-cuiseur.
  6. Saupoudrez la tarte de sucre glace et disposez quelques tranches d’amphiglosse pour la décoration.
  7. Dégustez tiède !

Lexique:
*Pyro-cuiseur: également appelé un four, sur certaines planètes
*Piquette: Instrument à 6 pointes, ressemblant à une fourchette
*Bulleur: également appelé un fouet, sur certaines planètes

NB: Vous pouvez aussi utiliser tout autre fruit de votre planète…


_________________
Sénateur Piedalu
Représentant du peuple d’Aquos
Fondateur du PPPP

Revenir en haut de page
Asahi Blips
Modérateur
Modérateur
Inscrit le: 16 Mai 2007
Messages: 1594
Localisation: Sur Edea, astre de la lumière infinie
MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 5:50 pm Sujet du message: Répondre en citant

Mes chers sénateurs,

l’heure est grave, je me dois de vous communiquer la lettre que j’ai recu de la part d’une prophétesse renommée de mon peuple. Le destin de tout l’univers est menacé

 

Citation:
Ecrits de la prophétesse Edéenne, Mircéa Glov, sur deux végétaux mystérieux appelés
la Globulglov et
le chant des Mélopées
dans son receuil : Les Flores du MalEn mon sein, moi Mircéa Glov, someillaient deux entités,
Qui n’étaient autrefois ni ennemies, ni alliées,
Mais quand la Gale s’est développée
L’une d’entre elles sortit des bras de Morphée,C’est alors que dans une soif de connaissance,
Elle décida de partir en errance,
Et sema au gré de son voyage,
Quelques graines qui poussaient sur son visage.On l’appela Nébuflore, l’impie,
Celle qui sème la vie,
D’une plante mystique, poussant dans une alcôve,
Dont le nom est Globulglov.Mais Nébuflore était loin de se douter,
Le mal qu’elle venait d’affliger,
Car la globulglov cette plante mythique,
Se nourrit de l’essence même de la vie : le myste

Je décidai alors de réveiller Kaolinn
Deuxième esprit qui résidait dans ma poitrine
Afin qu’elle vous porte secours,
Et qu’elle banisse Nébuflore pour toujours

Ainsi les Globulglov seraient anhilés,
Et les planètes retrouveraient leur destinée.
Mais seule, Kaolinn ne peut rien,
Alors je vous en prie, tendez lui la main.

Elle cherche une plante : le chant des mélopées,
Qui du myste,la source de la vie, peut créer.
Ce végétal git sur vos terres, et pour la trouver,
Une brève esquisse, je vais vous donner.

Le chant des mélopées, afin de grandir,š
La complainte des étoiles, a besoin d’ouïr,
Au sommet des monts, cette fleur tressée,
Montre ses pétales flamboyantes à la voie lactée

Je vous en conjure, aidez Kaolinn,
Afin que le futur ne s’écrive pas qu’en spleen,
Et la fleur des étoiles partez trouver,
Seulement ainsi, vous irez vers la félicité…

Mircéa Glov

 

Voici un exemplaire du chant des Mélopées que j’ai moi même trouvé sur ma planète. Elle someillait au haut du mont Deolinn, haut de 12537m.

Si vous en trouvez une donnez la à cette femme, il s’agit de Kaolinn, la deuxième entité qui someillait au sein de Mircea. Ne vous fiez pas à son apparence, plus d’un jeune homme fougueux ont tenté de la charmer, et tous en sont repartis les pieds devant

Dernière note d’information à destination des sénateurs de la galaxie eplanet
Un ami que je viens de perdre, puisse la lumière céleste le bénir, a réussi à prendre une photo du globulglov et à me l’envoyer juste avant de se faire aspirer son myste. Voici un globulglov, étrange créature qui se nourrit du myste, l’essence de tout être vivant sur Terre…

 

Ainsi, chers sénateurs, je vous prie de lancer les expéditions au plus tôt, la globulglov s’active peut-être déjà sur votre territoire. Une fois le Chant des Mélopées trouvée, allez voir Mircéa Glov sur ma planète, Edea. L’univers court une nouvelle fois à sa perte, il est temps d’agir et d’aider Kaolin!

Mr-Blips, sénateur, dirigeant de la planète Edea, et membre de l’alliance pour la prospérité des peuples.
_________________
Asahi Blips, membre de l’alliance du Dharma

 

Dernière édition par Asahi Blips le Ven Mai 25, 2007 6:15 pm; édité 8 fois

Revenir en haut de page
Piedalu
Grand ami du forum
Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 1682
Localisation: Québec, Canada, Planète Terre, Système solaire
MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 6:17 pm Sujet du message: Répondre en citant

Magnifique !!!
Bravo Mr-Blips !
_________________
Sénateur Piedalu
Représentant du peuple d’Aquos
Fondateur du PPPP
Revenir en haut de page
Asahi Blips
Modérateur
Modérateur
Inscrit le: 16 Mai 2007
Messages: 1594
Localisation: Sur Edea, astre de la lumière infinie
MessagePosté le: Jeu Mai 17, 2007 6:29 pm Sujet du message: Répondre en citant

Merci, mais ne te réjouis pas d’une si mauvaise nouvelle !!!

Et bien, il n’y a pas beaucoup de gens inspirés ! c’est dommage
_________________
Asahi Blips, membre de l’alliance du Dharma

 

Revenir en haut de page
Misaki
Modérateur
Modérateur
Inscrit le: 03 Mai 2007
Messages: 943
MessagePosté le: Mer Mai 23, 2007 3:02 am Sujet du message: Répondre en citant

Elanor, jeune conseillère du roi Misaki venait de recevoir le dossier contenant l’ensemble des informations connues sur la Lagunasis, mystérieuse plante de la forêt d’Edoran. Elle décida qu’il était grand temps que la population prenne connaissance des possibilités offertes par son utilisation mais aussi des dangers que cela pouvait créer.

Trois semaines plus tard et après un long travail avec ses collaborateurs elle demanda une audience au roi Misaki Galar. Arrivée au seuil de son bureau, elle se mit à trembler car c’était sa première intervention face à son suzerain. Cependant le sujet était trop important pour qu’elle laisse ses émotions la submerger, elle entra donc et commença son intervention :

Elanor : Mon roi, voici le document final qui permettra aux habitants d’Euphoria de connaître en détail la plante Lagunasis que l’un de nos chercheurs à découvert au fin fond d’Edoran.

Elle appuya sur un bouton ancré sur le mur et l’écran principal se mit à fonctionner.

Sur l’écran une belle femme d’une trentaine d’année à l’allure distinguée apparaît. Celle-ci prend la parole.

Chères concitoyens, je m’appelle Elanor et j’ai fait parti de l’équipe chargée d’enquêter sur la plante Lagunasis. Certaines informations vous sont déjà parvenues mais sachez que la plupart d’entre elles sont erronées. Le but de ce reportage est de vous faire connaître cette plante extraordinaire.

Nous avons découvert la Lagunasis dans la forêt d’Edoran mais il serait plus correct de parler de Lagunasis au pluriel car il existe plusieurs variétés. En voici une image

A ces mots, sur l’écran apparaît une plante verte d’une hauteur de 1 m. Elanor continue de parler et commence par décrire la Lagunasis.

 

La Lagunasis se présente avec une tige simple d’une hauteur pouvant atteindre 1 m, qui se ramifie en son sommet en 3 à 5 feuilles composées, lesquelles sont elles-mêmes divisées en 5 folioles comme les doigts d’une main, allongées, oblongues et finement dentelées. Le nombre des feuilles dépend de l’âge de la plante.
Au cœur des feuilles pousse un long pédoncule qui donne à son extrémité une inflorescence s’ouvrant à partir de la troisième année.
Sa racine est de couleur jaunâtre et rappelle la forme d’un corps humain.

Nous avons procédé à différentes expérimentations pour déterminer les caractéristiques de cette plante formidable.

Une cuisine Euphorianne apparaît alors à l’écran et un homme d’une quarantaine d’année, bon vivant et en costume de cuisinier se met à parler :

Bonjour je suis Alfadir, grand chef cuisinier du Bistrot Euphorian. J’invite tous les Euphorians à venir déguster mes meilleurs mets. Je possède le meilleur rapport qualité prix et j’offre à chaque lient une coupe de champagne. Pardon, je me perds dans mes pensées la publicité c’est pour demain.

Après quelques secondes celui-ci reprend la parole :
Je suis la pour vous parler de la Lagunasis. Elle possède des vertus culinaires très intéressantes. Nous avons découvert que sa racine possède une légère odeur aromatique et une saveur salée au premier abord mais qui devient ensuite douce et sucrée. A elle seule, chaque racine de Lagunasis nourrit pour une journée un habitant d’Euphoria. Les différentes variétés de Lagunasis permettent de varier les saveurs. L’utilisation de Lagunasis permettrait donc d’augmenter considérablement les quantités de nourriture produites.

La cuisine fait ensuite place à l’infirmerie du camp d’entraînement d’Euphoria . Un militaire blessé repose sur la table d’opération. Une voix féminine commence à se faire entendre :

Nous avons découvert qu’en outre de ses vertus culinaires, la Lagunasis possède des vertus médicinales. Celle-ci permet non seulement d’atténuer les douleurs et de diminuer la fatigue mais elle donne aussi à celui qui l’utilise un supplément de forces et le guérit très rapidement

En disant ces paroles l’infirmière prend un spécimen, découpe une partie de la tige et la plaque contre la jambe ensanglantée du soldat blessé. Une minute après le soldat se relève et montre sa jambe guérie.

On revient au laboratoire de départ. La jeune conseillère Elanor reprend la parole :

Vous venez de voir quelques unes des propriétés de la Lagunasis cependant il ne faut pas oublier que la plante doit être consommée au maximum une lune après sa production. Dans le cas contraire, il existe un risque de perte partielle de mémoire. Il faut donc faire bien attention avant de l’utiliser.

Je vous remercie de nous avoir écoutés et vous souhaite une bonne soirée.

Alors que le reportage se terminait, le roi fit entendre son avis :

Misaki : Conseillère Elanor, je trouve que vous avez fait du très bon travail. Je tiens personnellement à vous distinguer et à et effet je compte vous nommer à la Communauté des Quinze pour la prochaine année. Pour le reportage je veux que celui-ci passe en reportage spécial sur l’ensemble des chaines.
Elanor : Je vous remercie pour votre écoute attentive je vais de ce pas faire les démarches nécessaires.
Misaki : Bonne continuation à vous.

Elanor sortit de la salle et s’appliqua une tige de Lagunasis sur la tête ; elle en avait bien besoin car cet entretien l’avait vidé mentalement. Cependant elle s’aperçut trop tard que la Lagunasis était périmée et oublia ce qu’elle devait faire. Quelques jours plus tard elle se souvint néanmoins de cet évènement et pris les mesures pour réparer son erreur.

Dernière édition par Misaki le Ven Mai 25, 2007 9:29 am; édité 2 fois

Revenir en haut de page
Anraud
Ami du forumInscrit le: 18 Mai 2007
Messages: 43
MessagePosté le: Mer Mai 23, 2007 11:35 am Sujet du message: Répondre en citant

Feyna des Etoiles
nom en terranien : Enacylium sinyer
Extrait du Rapport Botanique de l’Observatoire Maritime de la Faune et la Flore.
Botaniste Supérieur Erwan Fleurdepo
Sénateur Nerdelion, je me permet d’attirer votre attention sur la présence de cette fleur, qui, n’avait pourtant jamais été découverte en nos mers septentrionales. Haute de 40 à 50 cm, elle se détache de la masse par sa couleur variant entre un bleu “profond comme le cosmos” et un blanc immaculé ainsi que par sa forme peu courante. En effet, il semblerait qu’elle soit capable de se dissimuler, en changeant tout simplement la forme de ses feuilles. Nous avons pour l’instant peu d’information sur cette fleur marine, du fait qu’elle est capable de changer en quelques minutes d’apparance, et, d’après les témoignages de l’un de mes plus eniments collégues, d’emplaçement. Je me permet d’ailleurs d’exprimer mes réserves sur cette observation, mon collégue se trouvant à l’instant interné dans l’hôpital psyquiatrique le plus proche de l’Observatoire. Une substance sécrété par cette plante, serait, parait-il, la cause de cet euphorie étrange.
je vous communique les principales caractéristiques de la fleur, en vous recommandant la plus grande suspicion envers cette fleur, en effet, plusieurs observations tendent à prouver que la fleur se déplaçerait vers le nord, alors qu’elle est observé pour la première fois, il y as de cela trois mois, dans l’hémisphére sud, prés de la profonde fosse des Yganes.
taille : variable, environ 40-50 centimètrescouleur : entre bleu et blanc. pourrait varier en fonction de la luminosité.forme : le plus souvent en étoile, mais des preuves semblent prouver que Enacylium sinyer peuvent changer de forme de manière à tromper ses éventuels prédateurs.intelligence : aucune détecté.

dangerosité : pourrait sécréter une substance, ” de couleur ambrée”, déclenchant une euphorie provoquant des conduites à risques ( notre savant avait débranché son respirateur, par vingt mètres de profondeur, et s’amusait avec un Rabyssa, le terrible prédateur marin )

utilité : encore inconnue…

particuliarité : les seuls exemplaires connus dans le cosmos pouvant s’approcher de Enacylium sinyer sont des plantes semblables, vivant sur la planéte déserte de Migalek Nerra, particulièrement connue pour les disparitions des missions d’exploration Challengue et Ennark.

Revenir en haut de page
Gladstone
Grand ami du forumInscrit le: 11 Jan 2007
Messages: 597
MessagePosté le: Mer Mai 23, 2007 5:19 pm Sujet du message: Répondre en citant

Les Oniroses de Norfolk

Norfolk est une région centrale du principal continent de la planète Caladan. Il y a encore quelques lunes c’était une région difficile d’accès, aux traditions rurales bien ancrées. Les Norfolkois ont toujours eu une certaine méfiance vis à vis de la technologie, sûrement à cause des ravages de la Gale lors de la Dévolution. La découverte, fortuite, des Oniroses fut à l’origine d’une activité qui rendit la région célèbre dans tout Caladan et même sur les planètes voisines.

Cette histoire commence par une fuite insensée… A l’aube des temps obscurs des colons Norfolkois fuyant les ravages d’une civilisation déclinante et rongée par les atteintes de la Gale s’installérent sur des terres laissées en friche des siècles plus tôt. Un groupe de colons guidés par une jeune femme que la légende retient sous le nom de Neïde vint s’installer, s’échouer le terme serait plus exact, dans un val éloigné de tout centre urbain. Neïde était une jeune femme courageuse, mais déjà très éprouvée par le destin. Seule rescapée avec son fils des combats qui ravagèrent Tlante, elle connut à son arrivée une nouvelle épreuve. Son jeune fils, âgé d’à peine 5 ans, développa une maladie foudroyante, une nécrose qui le réduisit en l’espace de quelques jours à un état larvaire.

Epuisée par sa fuite, frappée en plein coeur par cette nouvelle épreuve, Neïde pris à nouveau la fuite, sans choisir de direction au hasard, quelle direction peut elle être bonne pour quelqu’un qui a tout perdu. Epuisée, vidée de son courage, débordée par le chagrin elle s’effondra en larmes dans ce qu’elle prit pour une forêt profonde…

Les Botanistes vous diront aujourd’hui que ce n’était pas une forêt, un vaste bosquet tout au plus. Les Oniroses ont par rapport à leurs consoeurs des très distinctifs très particuliers…Leur pied peut atteindre un mètre de large et monter très haut (les Onirosiers les plus grand atteignent les 8 mètres). La frondaison des Onirosiers forme un vaste parasol d’ou descendent des lianes où poussent justement les Oniroses. Ces vastes fleurs moirées, voire noires pendent en larges grappes. C’est un spectacle saisissant.

Mais les particularités des Oniroses ne s’arrêtent pas à leur aspect ni à leur parfum entêtant. Ces plantes sont douées d’un lien d’afinité, d’empathie absolument unique. Ce lien avec les êtres vivants, plus particulièrement les êtres doués de conscience est particulièrement fort lors du sommeil. Quelquechose dans le métabolisme des Oniroses s’harmonise avec l’état émotionnel du rêveur, une forme de symbiose nait alors. Les Oniroses semblent en quelquesorte se nourrir des émotions les plus fortes des rêveurs, ou plus exactement se servent de cette impulsion émotionnelle pour métaboliser une rosée qui est exudée par les Oniroses…

…Lorsque Neïde se réveilla, elle ne ressentait plus la froide morsure du désespoir, l’ombre funeste du malheur avait battu en retraite. Elle ouvrit les yeux et « vit » l’Onirose… Un espoir insensé et pourtant entêtant l’habitait, l’environnant comme un parfum. Saisie d’une transe mystique elle recueillit un peu de rosée dans sa gourde et s’en revint vers les hommes…

 

Les Larmes de Norfolk. Voilà le nom que l’on donne à cette liqueur. Aujourd’hui, les descendants de Neïde ont appris à « impressionner » les Oniroses pour leur faire délivrer une rosée fraiche, ou joyeuse, pétillante ou sucrée. Quel spectacle étonnant de voir ces rangées d’Onirosiers avec leurs « jardiniers » plongés dans le plus profond des sommeil, souriants aux anges de leurs rêves.

…Neïde revint vers les hommes, vers son fils, et lui fit boire l’essence d’Onirose. Encore et encore. Et la conscience lui revint ! La nécrose relacha son emprise, libérant un à un les sens de l’enfant, lui rendant son regard sur le monde, l’arrachant aux ténèbres pour le ramener vers les hommes…

Les Larmes de Norfolk ont des propriétés curatives, mais rien de comparable au prodige que l’on attribue à Neïde. S’agit il d’une légende ? Ou le psychisme de Neïde était il particulièrement compatible ? Les versions divergent…Un autre point qui est entouré de mystère c’est l’origine des Oniroses. Les chercheurs de l’Institut Eclairantiste de Caladan en ont fait une preuve de la concrétisation de l’Egrégore. Les Oniroses seraient nées sur des terrains abandonnés d’un institut agronomique et de génétique détruit lors de la Dévolution. Les Oniroses seraient nées des décombres d’une science subtile, de la rencontre d’éléments qui n’étaient pas destinés à se rencontrer: différents ordres de la vie qui entrent en empathie. Ce qu’il y a de sûr c’est que les Oniroses ont donné naissance à un art de vivre où la technologie se voit assigner une place secondaire, disons invisible, pour mettre en valeur une harmonie, une compréhension de l’interdépendance des formes de vie, une leçon vivante d’Eclairantisme…

A votre santé !

Dernière édition par Gladstone le Lun Mai 28, 2007 7:11 pm; édité 1 fois

Revenir en haut de page
Mew
Grand ami du forum
Inscrit le: 15 Mai 2007
Messages: 415
MessagePosté le: Ven Mai 25, 2007 3:49 pm Sujet du message: Répondre en citant

????: je ne peux révéler le nom de cette plante, ni en montrer l’image, car prononcer le nom ou montrer l’image, priverait les habitants de Mew-planete du goût si parfait des fruits donnés par cette plante.
Tout ce que je peux vous dire c’est que les fruits de cette plante sont composés à 80% de matières inconnues, de 10% d’eau et de 10% d’une matière composée elle-même de sucre et de centaines d’épices différentes.
Ses fruits sont incomparables aux autres fruits que l’on trouve sur une quelconque autre planète, une fois que vous avez goûté ceci, tous les autres fruits prennent un goût de médicament :
l’orange la plus juteuse que vous ayez mangée est sèche, la fraise la plus sucrée est sans goût.
Cette plante peut également se révéler dangereuse, car un cuisinier de Mew-planete a voulu s’en servir pour l’une de ses recettes, il a tenté d’arracher la plante, on ne l’a plus jamais revu…
Donc une plante aux aspects inoffensifs don les fruits sont excellents, mais elle peut se révéler dangereuse pour sauver sa peau…
Nul ne sait comment elle attaque…